dimanche 19 avril 2009


J’ai pas mal de questions sur CLAWHAMMER et puis sur THE BLACK GANG....tu as d’autres projets ?


En ce moment, plein. . (Vous pouvez aller voir la liste sur http: // www.myspace.com/theboblee ) (ndlr: ppffff, super, ça commence bien cette interview....) Sinon, avant tous ces trucs, j'ai joué avec Mike Watt dans le groupe Nastassya Filippovna (avec Joe Baiza à la guitare, (ndlr: de UNIVERSAL CONGRESS OF... )et Devin Sarno à la basse(ndlr: chais pas qui sait...)). Mike jouait occasionnellement avec nous à la deuxième basse. C'était surtout de l'improvisation, basée sur des rhtymiques répétitives qu'on essayait de rendre dynamiques...
J'ai aussi joué dans le trio de funk de Joe (Baiza) THE MECOLODIACS (Ralph Gorodetsky, à la basse était le troisième (ndlr: chais pas qui c'est...). Y’a pas longtemps, Joe, Ralph et moi avons fait des reprises des METERS sous le nom THE CARDOVAS. On a commencé en 2006, on a pas fait grand chose mais ça peut recommencer à n'importe quel moment.
Maintenant Jon Wahl (chanteur de CLAWHAMMER) et moi avons un nouveau groupe qui s’appelle THE AMADANS, quoique ça fait déjà dix ans que ce groupe existe. Steve Reed est à la basse. Il y a eu beaucoup de gens , en plus de nous trois, qui sont passés dans le groupe, mais ce trio reste le noyau dur. On a commencé tout de suite à la fin de CLAWHAMMER, pendant l’été 1998, entre deux tournées du BLACK GANG.


Comment as tu rencontré Nels Cline et Mike Watt ? J'imagine que ce n'est pas forcément la même « scène » ?? en fait ,j'en sais rien...


On s'est croisé un paquet de fois à Los Angeles. J'étais un gros fan des MINUTEMEN et suis allé parlé à Mike plusieurs fois, quand c'était des petits concerts. Il était très accessible, surtout si il y' avait peu de public. Je lui ai finalement donné des K7 de CLAWHAMMER vers 1991. Un an après, mon autre groupe BACKBITER, qui joue encore aujourd'hui, avons fait un remplacement de dernière minute dans un club d'Hollywood qui s'appelle Raji's. Quand t'étais musicien et que tu jouais régulièrement là bas, ils te laissait rentrer gratuitement, du coup, tous les gens des groupes, finissaient toujours ici, peu importe qui jouait car tu pouvais être a peu près sur que le groupe qui jouait serait correcte. C'était un endroit plutôt cool pour trainer et boire des coups, donc Mike a débarqué ce soir-là, avec quelques potes, nous a vu joué, s'est souvenu de moi et nous a invité à ouvrir pour fIREHOSE sur une tournée. On a joué toute une semaine sur la bay area en aout 92, des fois, ils nous invitaient à monter jouer avec eux « A quick one » (ndlr: je connais pas ce morceau de fIREHOSE), ce qui fut une grand honneur pour moi.
Bref, un an après, on a monté Nastassya Filippovna, et j'étais déjà un peu plus à l'aise avec lui. Après, j'ai fait « piss bottle man » avec lui sur « Ballhog or tugboat? » et ai fait quelques dates de la tournée du disque avec Eddie Vedder et Dave Grohl.
A ce moment là, on faisait CLAWHAMMER à plein temps, on enregistrait un disque pour Interscope, et on croyait que ça allait rouler comme ça pendant un moment. En 1997, on s'est fait virer de notre label, notre manager nous a laché. Rob Walther a décidé de ne plus tourner. Et c'est là que Watt m'a appellé, son batteur le plantait deux semaines avant une tournée européenne en première partie des Smashing Pumpkins. Il avait besoin de quelqu'un qui apprenait vite, alors je lui ai dit que je le ferais. Quinze jours après, nous étions à Rotterdam.
Avec Nels, c'était différent. Il organisait toutes les semaines les New Music Monday shows dans un club à Santa Monica, et mon ami Richard Derrick avait monté un groupe improvisé qui s'appelait Solo Career, avec lequel je jouais de la batterie. Et c'est intéressant parceque, pendant la courte durée de vie de ce groupe, - une douzaine de concerts entre 1994 et 1999 – J'ai, au final, jouer avec Joe Baiza, Nels, et Mike Watt (il chantait “ Hot Head” et “ When Big Joan Sets Up” , des morceaux de Captain Beefheart qu'on avait appris) mais jamais en même temps, ni aux mêmes endroits. Les guitaristes changeaient tout le temps en fonction de qui était disponible et de qui Richard avait besoin, donc, ça alternait entre Joe, Nels, Ken Rosser, Woody Aplanap, et Mario Lalli. Et si Watt était dans le coin, on bossait un morceau de Beefheart et il venait le chanter. Richard et moi étions les seuls à être toujours là, la section ryhtmique .
Peut être que tous ces groupes n'avaient pas besoin d'être dans la même scène... J'ai toujours été dans beaucoup de projets différents et CLAWHAMMER jouait avec plein de groupes très éloignés du circuit classique ou commecial. On était plutôt les “art weirdos” à la Uphill Gardeners... Los Angeles est une petit ville, d'une certaine manière. Une ville suffisament petite pour que nous puissions nous rencontrer et monter The Black Gang.

Il n'ya qu'un 45 du BLACK GANG ou j'ai raté un truc? Vous avez enregistré un album récement, non ?

En effet. (ndlr: oui, il n'y a qu'un 45) . On a fait ça en 5 jours en avril, Watt doit encore faire les voix. Mais ça va vraiment être un super disque de Mike Watt. Enfin, ce que je veux dire, c'est que personne d'autre que lui ne peut faire des disques comme ça.

Je viens juste de réaliser, en réécoutant mes disques de CLAWHAMMER que tu ne joues pas sur le premier...

Nan, c'est Rock Sortwell. Un super batteur, mais un mec compliqué. Je l'ai toujours bien aimé et il était cool avec moi, mais il était plutôt du genre énervé, imprévisible. J'ai rejoins le groupe juste après la sortie du disque. Il m'ont apporté une copie le week end suivant et m'ont dit “tiens! Apprend ça!”
C'était en mars 90, j'ai eu quelques moment difficles à L.A en bus, parcequ'ici un batteur dans un bus, c'est vraiment pathétique (ndlr: un batteur, tout court, c'est pathétique..). Mais le fait d'avoir deux groupes ne m'a pas arrêté, j'ai continué à ma trimballer mon matos pourri en bus, mais ai fini par me trouver une voiture le jour où il m'ont appellé: “Rick quitte le groupe et on veut que tu le remplaces”.

merci beaucoup Bob!

Quelques trucs utiles à savoir:
devin sarno: un gars branché expé, qui a monté le label WIN records, et puis qu' joué avec plein de gens...
Ralph Gorodetsky,joue dans puttanesca avec joe baiza
Steve Reed: il jouait de la basse dans Lethal weapon et Slovenly, et puis il faisait le son de fIREHOSE... je me disais bien que son nom me disait quelquechose...
« A quick one (while he's away) »: après renseignements, ce morceau est un truc d'un opéra rock des WHO...